Introduction des cours Dossiers documentaires Bibliographies
Fin du XIVe siècle. Le recueil de prières de Philippe de Mézières
Notice      Fac-similé interactif      Texte et traduction    Commentaire paléographique    Commentaire historique
  Dossier 96 image du dossier
Texte original Traduction

Istum libellum e mira devocione et spirituali exercitacione
et orationibus devotissimis et contemplacionibus sanctorum et doctorum
et quampluribus horis canonicis
ad laudem et gloriam individue Trinitatis,
Patris et Filii et Spiritus Sancti, salvatoris nostri Jesu Christi,
beatissimeque semper virginis Marie matris Dei
et omnium sanctorum et sanctarum,
pro sua consolacione fratrumque celestinorum,
colligendo pie composuit Philippus de Maseriis
condam regni Cipri cancellarius vocatus
et circa finem peregrinacionis
christianissimi regis Francie Karoli Quinti nomine conciliarius,
familiaris, domesticus et commensalis,
fundator et edificator istius capelle et infirmarie.
Ut videlicet, sicut in tempore sanctorum patrum in Egypto
tortuosus ille serpens, humani generis inimicus,
diversas fialas temptacionum monachos
pocionando eisdem presentabat
ut a fratribus gustatis ac repulsis
unam saltem illarum eligerent
et inficerentur ipso serpente, sancto Machario confitente,
sic in presenti libello idem Philippus celestinorum zelator
per antifrasim pro anthidoto diversas fialas plenas odoramentorum
et orationum sanctorum eisdem fratribus caritative propinat,
ut quandoque torpore regnante
devocioneque pre frigiditate congelata
una illarum fialarum atque alia et alia a fratribus jam gustata
ac minus sapida inventa,
saltem unam illarum
unctione dulcedinis spiritus
eligant, scensiant (lege : sentiant) et pregustent
quam suavis est Dominus querentibus se
in unguentis et aromatibus,
et quam dulcis est et amabilis apoteca aromatum,
mater Dei Maria, advocata peccatorum,
illo tunc, si placet, zelatoris pretacti memoriam facientes
coram Deo humiliter exorat.
Rubrice libelli.
Primo hore canonice beate Marie virginis
secundum usum curie Romane primum folium. I
Aliud officium beate Marie devotissimum IX lectionum
ipsam multipliciter salutando ac collaudando
dicendum omnibus diebus sabbatis. XIIII
Septem oraciones devotissime plene
continentes passionem Domini…

Ce recueil, par grande dévotion et exercice spirituel
à partir de prières très dévotes et des contemplations des saints et des docteurs
et d’un grand nombre d’heures canoniques
pour la louange et gloire de l’indivisible Trinité,
du Père, du Fils et du Saint-Esprit, de notre sauveur Jésus Christ
et de la très sainte et toujours vierge Marie mère de Dieu
et de tous les saints et saintes,
pour sa consolation et celle des frères célestins,
a été composé et assemblé avec piété par Philippe de Mézières,
naguère nommé chancelier du royaume de Chypre,
et vers la fin de son voyage
conseiller du roi de France très chrétien Charles V,
son familier, serviteur et commensal,
fondateur et constructeur de cette chapelle et infirmerie.
De même qu’au temps des saints pères en Égypte,
le serpent sinueux, ennemi du genre humain,
présentait diverses fioles de tentations aux moines
pour les y faire boire,
afin que les frères, les goûtant et les repoussant,
choisissent au moins l’une d’entre elles
et soient infectés par ce serpent, révélé par saint Macaire,
ainsi dans le présent recueil ledit Philippe, soutien des célestins,
par antiphrase et comme antidode, offre charitablement diverses fioles
pleines de parfums et de prières saintes à boire aux mêmes frères,
afin que, dans les occasions où la torpeur l’emporte
et la dévotion, refroidie, s’engourdit,
les frères, ayant goûté une fiole puis une autre et une autre encore,
et les ayant trouvées moins savoureuses,
choisissent au moins l’une d’entre elles
grâce à l’onction de la douceur spirituelle,
qu’ils sentent et goûtent par avance
combien le Seigneur est doux pour ceux qui le cherchent
dans ses onguents et aromates,
et combien est douce et aimable la réserve des aromates,
Marie la mère de Dieu, avocate des pécheurs,
elle implore, s’il lui plaît, humblement devant Dieu
ceux qui font mémoire dudit soutien.
Rubriques du livret.
Premièrement, heures canoniques de la sainte vierge Marie
selon l’usage de la curie romaine, premier feuillet. 1.
Autre office très dévot de Marie en neuf leçons
à dire en la saluant et en la louant de nombreuses fois,
tous les samedis. [Feuillet] 14.
Sept prières très dévotes contenant
toute la passion du Seigneur…