Introduction des cours Dossiers documentaires Bibliographies
Fin du XIVe siècle. Le recueil de prières de Philippe de Mézières
Notice      Fac-similé interactif      Texte et traduction    Commentaire paléographique  Commentaire historique
Dossier 96

La préface annonce en un style orné le dessein poursuivi par Philippe de Mézières. Selon une métaphore hardie, Philippe se présente comme l’opposé du serpent tentateur des pères du désert égyptien. Alors que ce dernier cherchait à faire pécher les moines en leur présentant divers genres de tentations, Philippe au contraire exhorte à la dévotion les frères célestins en leur offrant un grand nombre de prières. Abandonnant l’image classique du florilège et du bouquet spirituel, le compilateur présente son œuvre comme un réservoir de fioles aromatiques. En dépit de leur caractère topique, les notations un peu désabusées sur le refroidissement de la dévotion peuvent être mises en rapport avec la crise que traverse l’Église depuis le schisme de 1378.