Warning: chmod(): Read-only file system in /var/www/theleme/diple/php/Diple.php on line 635 Bibliographie des langues techniques du Moyen Âge
École des chartes » THELEME » Bibliographies

Bibliographie des langues techniques du Moyen Âge

Première orientation bibliographique établie par Magali Duchesne et Olivier Guyotjeannin, avec la collaboration de Marie-Clotilde Hubert, et des compléments efficaces fournis par Jacques Berlioz, Bruno Bon, Pascale Bourgain, Alain Guerreau, Philippe Plagnieux, Françoise Vielliard, et ardemment sollicités de tous les lecteurs de ces pages (compléments et suggestions à adresser à Olivier Guyotjeannin).

Incroyablement variée par les contextes et les mobiles de rédaction, la production textuelle du millénaire médiéval, en latin comme en langue vernaculaire, regorge de mots rares, techniques, renvoyant à des réalités institutionnelles, matérielles, culturelles, la plupart du temps sorties d'usage, altérées ou échappant à nos horizons quotidiens. Dans un même texte, ce stock lexical peut puiser à des registres, à des niveaux de langue, voire à des langues, variés ; il est influencé par des interactions complexes, qui impliquent le type de texte et ses traditions comme ses stéréotypes, le scripteur et son inégale connaissance du domaine décrit voire l'influence tamisée de son interlocuteur, la langue utilisée, son ancienneté et sa ductilité.

Les spécialistes des études classiques ont déjà étudié de façon approfondie plusieurs des « langues techniques » du latin (voir par exemple Cesidio De Leo, Lingue tecniche del latino, Bologne, 1983 et la revue bibliographique de Henri Quellet, Bibliographia indicum, lexicorum et concordantiarum auctorum latinorum, Hildesheim, New York, 1980, p. 257-261, « Appendice : ouvrages traitant d'un domaine particulier du lexique »). Parfois utiles quand les termes sont repris de textes antiques par des clercs médiévaux, surtout en matière scientifique (nous en citons ci-dessous quelques-unes, signalées par un astérisque), ces études sont évidemment pour la plupart d'une mince utilité pour la compréhension de termes renvoyant à des contextes matériels ou spirituels tout différents. Et surtout, le champ médiéval est autrement immense, les enquêtes y restent encore très partielles et les outils très insuffisants.

Notre but, pragmatique mais en lui-même déjà très ambitieux, est de fournir quelques voies d'accès permettant, après la consultation des grands dictionnaires de langue (latin, langues romanes médiévales, français moderne et contemporain), de traquer le sens de mots et d'expressions propres à des registres ou lexiques spécialisés, ni littéraires ni courants, qui sont très inégalement représentés et explicités dans ces dictionnaires, aussi efficaces et universellement curieux soient-ils. Nous considérons en priorité l'espace français, en l'élargissant parfois à la chrétienté latine.

Les titres cités ont tous été examinés, dans les collections de l'une des trois bibliothèques suivantes : en priorité la bibliothèque de l'École des chartes (signalée par la seule cote de l'ouvrage), puis à défaut la bibliothèque de la Sorbonne (BUS) ou la Bibliothèque nationale de France (BNF). Le cas contraire est explicitement mentionné (« Non consulté »).

Version revue, juillet 2011.